Podcast: Les Libertés Publiques

De plus en plus dans chaque geste de notre vie quotidienne les nouvelles technologies s’invitent. Elles  nous rendent service bien sûr mais nous identifient, nous localisent, nous tracent aussi.

Il en est de même pour nos recherches sur Internet ou pour la constitution de fichiers qui nous classent selon des critères qui nous échappent et recèlent des informations qui ne sont pas toujours exactes. Loin de là. Nombreuses sont d’ailleurs les institutions à s’émouvoir des risques de ces avancées technologiques sur nos libertés individuelles.

Il y a peu de temps encore la Commission Nationale informatique et liberté la CNIL rendait son 29è rapport annuel. Dans une certaine indifférence il faut bien le reconnaitre.

Pourtant en près de 40 pages cette commission indépendante qui emploie 132 personnes pour veiller sur nos libertés informatiques  recense les dérapages, les erreurs et les manquements constatés tant dans la gestion et la constitution des fichiers de police que dans l’installation de système de vidéosurveillance ou de biométrie. On y découvre quelques chiffres qui font froid dans le dos.

Par exemple 83% des fichiers de Police contrôlés en 2008 par la commission étaient « inexacts, erronés ou périmés ».

On entendra d’ailleurs au sujet des fichiers de police le président de la CNIL, Alex Türk dans la seconde partie de cette émission.

Nous aborderons aussi  la question de la vidéo surveillance avec le point de vue d’Alain Bauer, un des conseillers du président de la République en matière de sécurité.

«Les libertés publiques», dans Microscopie du 13 juin 2009, une émission de Radio France Internationale:

Partie 1
[audio:http://telechargement.rfi.fr.edgesuite.net/rfi/francais/audio/magazines/r113/microscopie_1_20090613_0810.mp3]

Partie 2
[audio:http://telechargement.rfi.fr.edgesuite.net/rfi/francais/audio/magazines/r113/microscopie_2_20090613_0833.mp3]

 Poursuivre la lecture