« Sur Good Move, le politique a manqué de courage et capitulé trop vite » – La Libre

link

Pour Kristiaan Borret, « bouwmeester » de Bruxelles, Good Move est « un bon plan ».

« Il y a un manque de courage, on a capitulé, fait des concessions, trop vite. Les périodes de test servent à habituer les gens, à leur permettre de s’adapter, car après quelques mois, la pression sur les artères les plus importantes diminue.

« Après la période de résistance, les modes de vie s’adaptent et on est contents.

Permalien

A lire sur : Read More

Mot(s)-clé(s) : bruxelles, mobilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Generated by Feedzy