#Investigation : le pellet, un combustible pas si parfait – rtbf.be

link

« Le pellet renouvelable, durable, belge et bon marché ! « , la pub passe en boucle. Toutefois, cette promesse de combustible pas cher, vertueux pour la planète et l’économie nationale mérite que l’on s’y attarde un moment, histoire de voir si, des fois, la mariée ne serait pas trop belle.(…)

La filière du bois de chauffage et du bois énergie répète en boucle que le bois, lorsqu’il brûle ne fait que restituer le gaz carbonique qu’il a stocké lors de la croissance de l’arbre dont il est issu. C’est sur ce postulat qu’est basée l’affirmation que la combustion du bois a un bilan carbone neutre.

Le problème est que pour retrouver la capacité d’absorption de CO2 d’un arbre coupé, il faudra patienter plusieurs dizaines d’années. Faut-il encore qu’un nouvel arbre ait été planté pour remplacer le précédent. On parle dans ce cas de figure de  » dette carbone « . Vu l’urgence climatique, ces dizaines d’années sont un luxe que la planète ne peut pas se permettre.

La théorie de la neutralité carbone du combustible bois n’est en fait valide que si et seulement si le patrimoine forestier mondial est en forte croissance. Mais au rythme où l’on déboise au Brésil ou en Afrique centrale, on est loin du compte. A cela il faut encore ajouter la surexploitation forestière en Scandinavie et en Europe de l’Est.(…)

Permalien

A lire sur : Read More

Mot(s)-clé(s) : environnement, énergie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Generated by Feedzy