Vers le Peer-to-Peer légal ?

La société des auteurs et interprètes d’enregistrements sonores canadiens (la S.A.C.) a lancé récemment un appel, passé quasi inaperçu dans nos médias, en faveur d’une légalisation du P2P par la mise en place d’une « monétisation des partages de fichiers musicaux numériques ».

Pour les personnes qui connaissent bien le sujet, cela s’apparente à la proposition faite en France de « licence globale »… Et puisque c’est également d’actualité, sachez qu’au final la France vient de prendre une direction totalement opposée et, depuis quelques jours, comme le titrait zdnet.fr, la Cnil vient de donner son feu vert à la traque des internautes sur les réseaux P2P en France (à suivre de près!).

Mais revenons-en à ce qui nous intéresse; en bref, le principe de la proposition en question, serait de légaliser les échanges, entre les particuliers, de fichiers numériques soumis au droit d’auteur en contrepartie d’un système de forfait (d’environ 5 $ canadien, donc 3.39 € /mois) que paierait les abonnés résidentiels au net canadien…

Ya de l’idée non?

Pour en savoir un peu plus sur cette proposition

Signalons au passage l’existence de la liste de diffusion « Rescape », qui relève ce genre d’information autour d’une « Nouvelle Economie du Savoir », de la propriété intellectuelle, etc.

Vous pouvez également suivre une sélection d’articles d’actualité touchant à cette thématique sur le portail du collectif Mouvements.be

lacking