Ma création sous copyleft? Comment, pourquoi?

« Culture libre », « copyleft », « licences libres » , ou encore licence « Creative Commons » ou licence « Art Libre »…, finalement, on commence à en entendre parler.
Souvent ? Disons que ça arrive, et l’on sait même plus ou moins ce que cela veut dire, mais pas toujours de façon très précise, il est vrai.

Alors quand le sujet est dans l’air des questions émergent:

  • Et si je suis artiste ou créateur de contenu, pourquoi et comment
  • mettre mon oeuvre sous une licence libre ?
  • Y a-t-il des conditions à remplir pour ça?
  • Faut-il s’enregistrer quelque part?
  • Est-ce que je garde mes droits (d’auteur)?
  • Est-ce reconnu juridiquement?
  • Et puis dans le fond, c’est quoi l’intérêt?
  • Est-ce que cela me concerne?

Bonnes questions! Mais plutôt que de faire un long discours, je vais vous laisser voir par vous-même, car pour comprendre, il faut aussi apprendre.
Pour le plaisir de tous, voici une petite sélection de liens introductifs (et didactiques) à la « philosophie » du copyleft et des licences libres. Vidéo, BD, et textes plus complets sont au menu.

Il sera question ici de présenter deux des principales licences libres utilisées dans la création artistique :

La licence Creative Commons

Pour commencer en douceur et tout comprendre en même temps, voici deux animations:

 

 

Une autre introduction didactique illustrée, en bandes dessinées:

.

Plus concrètement, « comment et quelle licence mettre sur ma création »? Re-bonne question!

.

Autres liens sur cette licence:

La licence Art Libre

Autres liens sur cette licence:

Mais encore, la culture libre de façon plus globale:

Quelques articles (courts) de Wikipedia.org sur…

Et d’autres choses…

Mais alors comment mettre ma créations sous copyleft… ?

Pas de problème! L’idéal aurait été de commencer par ces réponses et ces derniers liens (ci-dessus) qui expliquent comment sont nées ces licences, le pourquoi et le comment… Mais si vous êtes arrivés jusqu’ici, je suppose que que le message est tout de même bien passé.

Vous l’aurez compris, pour mettre une création (image, texte, vidéo, son, etc…) sous copyleft, pas la peine de s’inscrire au près d’une entreprise de gestion de droits (comme la SACEM ou la SABAM, entre autres). Que du contraire, avec le copyleft, VOUS décidez pleinement comment vous désirez que votre création soit diffusée et employée.

Pour « mettre votre création sous copyleft », il vous suffit donc de le décideret bien sûr (surtout) de le préciser clairement. A coté ou sous votre création (ou dans un générique pour une vidéo, imprimée sous le texte pour un document « physique »), indiquez simplement « cette création est disponible sous licence XY ».

Attention, il ne suffit pas de dire « cette création est disponible sous copyleft », le copyleft étant une appellation générique sans valeur légale. Vous devez impérativement préciser le type de licence libre que vous voulez utiliser (Licence Art Libre, Licence Creative Common BY-NC-SA, etc…), tout en faisant un lien vers le texte complet de la licence en question (qui rappelons-le a une valeur juridique et vous protège en cas de litige).

De même, ne rien préciser du tout ne met pas votre oeuvre sous copyleft ! Au contraire, le droit d’auteur restant toujours d’application, votre oeuvre légalement toujours protégée de toute réutilisation non autorisée !

Voilà, c’est aussi simple que cela!

N’oubliez cependant pas qu’il vous que vous disposiez bien de tous les droits de la création en question car si un élément n’est pas lui-même libre de droit, vous ne pouvez pas lui appliquez de licence libre (si vous mettez de la musique protéger sur votre vidéo amateur, ça ne passe pas!).

Quoiqu’il en soit, cela reste un moyen génial de diffuser la culture et la connaissance tout en la laissant accessible au plus grand nombre!

Amis créateurs d’un bien commun culturel, bonne continuation et bonne diffusion ! ;-)

lacking

Une réflexion au sujet de « Ma création sous copyleft? Comment, pourquoi? »

Les commentaires sont fermés.